Google Tag Manager et Prestashop.

Que ce soit pour de l’analytics, de l’affiliation, de l’A/B Testing ou bien encore pour suivre vos performances dans les comparateurs de prix ; il est très souvent nécessaire d’insérer un bout de code (un tag) afin de collecter les fameuses données.

D’une part, c’est assez contraignant car cela nécessite de rentrer à la main à chaque fois dans les pages. Puis il faut arriver à trouver les balises nécessaire à la bonne collecte. Bref, vous savez à quel point cela peut être compliqué avec Prestashop ! Par ailleurs, la multiplication de ces codes peut avoir une incidence sur le temps de chargement de vos pages et souvent les ralentir.

C’est la raison pour laquelle, on entends de plus en plus parler du Tag Management. Le principe est assez simple : un seul bout de code dans vos pages et une seule interface dans laquelle vous pilotez tous vos différents services. Il existe de nombreux outils en ligne, mais le plus connu est très certainement Google Tag Manager.

Mais comment utiliser la puissance de ces outils dans Prestashop ?

Advanced Tracking Wizard est un module permettant d’éditer ces fameux codes de tracking.

editeur-de-codes-de-tracking (1)

L’avantage, c’est qu’il ne nécessite aucune compétence technique. Vous rentrez le code de votre Tag Manager (ou bien de vos partenaires, affiliés, places de marché..), si besoin vous  drag and dropez  sélectionnez directement les balises, vous choisissez les pages sur lesquelles le code doit être inséré et ça fonctionne immédiatement. Par ailleurs, Advanced Tracking Wizard est nativement pré-configuré pour les trackeurs de Kelkoo et Webgain.

L’idée principale c’est d’avoir un seul module pour faciliter votre gestion de tags.

Documentation: http://www.presta-module.com/docs/fr/advancedtrackingwizard/

Démonstration: http://demos.presta-module.com/advancedtrackingwizard/fr/

Comment augmenter la vitesse de chargement de son site sous Prestashop?

La vitesse de chargement d’un site a énormément d’inscidence dans la conversion. Voici quelques astuces et solutions disponibles pour les ecommerçants utilisant prestashop.

La vitesse ressentie

Dans votre back office de prestashop, vous pouvez optimiser le temps de chargement de vos pages en modifiant les paramètres ci-dessous :

Onglet Préférences / Performances

 Sans titre

Et afin de réduire considérablement le nombre de fichiers à charger vous avez le choix entre deux méthodes:

1) Réduire le nombre de fichiers CSS et Javascript en activant la concaténation de ces fichiers de cette manière :

 Sans titre2

2) Utiliser plusieurs domaines :

Vous pouvez externaliser le stockage des images et autres fichiers appelés par vos pages web. En effet, les navigateurs peuvent récupérer jusqu’à 5 fichiers simultanés par domaine. Vous pouvez, soit créer des sous-domaines sur lesquels vous placerez vos images, CSS ou javascripts, soit utiliser les services d’un CDN (content delivery network). L’idée étant de paralléliser les chargements des ressources nécessaires au bon fonctionnement de votre site.

Pour aller plus loin : Je peux vous conseiller également de réunir toutes vos images nécessaires au design de votre site au sein d’un même fichier (sprite), ainsi que de placer toutes les requêtes faisant des requêtes externes juste avant la fermeture de </body> (affiliation, statistiques, etc…)

Temps de chargement de page brute

Comment réussir a diminuer le temps de chargement brut de son site ecommerce sous prestashop?  En utilisant le seul module de gestion de cache disponible sous Prestashop « Cache Manager ».

Ce module est génial  très utile parce qu’il vous permet de choisir les pages mais surtout les modules sur lesquels vous souhaitez activer ou non le système de cache. Il faut savoir que plus il y a de modules installés, plus votre base de données est sollicitée. Vous comprendrez alors pourquoi le serveur de base de données est le premier élément ayant un impact négatif sur les performances de votre site.

cache-manager

Cache Manager, le Calgon de votre Prestashop !

Avec Ariel Liquide Cache Manager, désormais vous pouvez réduire de manière considérable le nombre de requêtes et améliorer la disponibilité de votre site.

Des pages qui se chargent 2 fois plus rapidement !

Exemple d’une boutique de vêtements originaux pour bébé et enfants Arthus&Co 

Explication en chiffres : Prestashop 1.4.4.0 – 978 Produits / 60 modules installés

 arthusandco

Documentation : http://www.presta-module.com/docs/fr/cachemanager/

Démonstration : http://demos.presta-module.com/cachemanager/fr/

 

La Génération zapping – Vous êtes l’âme de votre vitrine

L’internaute n’échappe pas à cette règle. L’imaginer tranquillement assis derrière son écran en pensant qu’il sera plus disposé à se concentrer sur le contenu que vous lui mettrez à disposition est bel et bien une hérésie!
Sur le web la tentation du « zapping »est omniprésente. D’abord parce que vos concurrents deviennent vos voisins et sont seulement qu’à quelques clics de vous. Puis tout simplement car l’internaute n’est pas enfermé dans une bulle: le téléphone qui sonne, le petit dernier qui demande de l’aide pour ses devoirs, un commentaire de sa meilleure amie sur facebook… Son attention peut très vite être détournée de sa direction première. Et voici qu’il quitte votre site sans même que vous ayez eu le temps de le convaincre. Vous n’aurez peut être plus jamais l’occasion de vous recroiser… Adieu !
Globalement quand on sait le combat quotidien qu’il faut livrer pour drainer du trafic sur son site, les constations faîtes ci-dessus pourraient en décourager plus d’un. Pourtant, avoir conscience de ce fonctionnement devrait nous inciter à améliorer certains points.

1) l’internaute est pressé:  optimisez le temps d’affichage de votre Prestashop. Soignez l’ergonomie de sorte à lui permettre de trouver rapidement l’information qu’il recherche.

2) la concurrence est rude: démarquez-vous et affichez clairement votre positionnement. Qu’est ce qui vous différencie des autres et représente vos points forts: la qualité, le prix, un ton, une histoire, une anecdote, un service, un produit.

3)  vous n’êtes pas connu: rassurez le ! Donnez un accès facile à vos coordonnées, proposez plusieurs moyens de paiement, indiquez vos délais de livraison. Affichez des « vrais » témoignages de clients. Autorisez les commentaires sur vos fiches produits.

4) vous n’êtes pas une machine: ça tombe bien, lui non plus! Laissez transparaître l’humain qui se cache derrière l’interface. Pourquoi pas une photo originale de votre équipe? 

5) ne le perdez pas: même s’il ne vous appartient pas, une fois séduit par vos produits, rien n’est jamais acquis. Simplifiez le processus de commande pour minimiser l’abandon de panier. Proposez des produits complémentaires « utiles » qui augmenteront votre panier moyen tout en étant cohérent pour votre client.

6) gardez le contact: un client silencieux n’est pas forcément un client satisfait. Comme on l’entends souvent: 1 client satisfait = 1 client gagné mais 1 client mécontent = 10 clients de perdus. Automatisez l’envoi d’un questionnaire de satisfaction. Lisez attentivement tous les retours et n’hésitez pas à décrocher le combiné pour régler d’éventuels litiges.

Un site marchand est avant tout un commerce. Même si son fonctionnement le rend parfois impersonnel, nous ne devons pas perdre de vue certains codes. Que ce soit chez nous où ailleurs, si vous utilisez Prestashop, vous avez des solutions à votre disposition pour vous perfectionnez. Vous êtes l’âme de votre vitrine. Qui sait, pour cet hiver, si vous mettez un peu de chaleur dans vos écrits, peut être qu’avec un peu de chance l’internaute vous ajoutera dans ses signets…

Interview de Vincent Hadjedj – Développeur chez Presta-Module

Bonjour Vincent. Tu as rejoint Presta-Module en 2012 en tant que développeur. Quel a été ton parcours avant ?

Bonjour Mélanie !
Je fais partie de l’équipe depuis le mois de mars 2012 cela fait donc 9 mois maintenant !
Mon parcours ? Il a été assez « classique » je dirai.
J’ai eu mon bac scientifique comme tout le monde, et j’étais très heureux à l’idée de quitter cet enseignement trop « générique » selon moi. Je pouvais enfin me consacrer à ce que j’aimais : l’informatique (c’est très vaste, je sais).
Je me suis donc évadé de ma campagne natale, pour partir très loin (30 km tout de même) … à Marseille afin d’effectuer 4 années d’études supplémentaires (BTS Informatique de gestion + Diplôme de chef de projet en système d’informations à l’ECML – établissement que je recommande d’ailleurs).
La formation à l’ECML étant en alternance, j’ai pu prendre goût aux joies du travail assez tôt et devenir indépendant, et ça, tout en suivant mon cursus !
J’ai pu travailler dans différentes agences de com web à Marseille, partir à l’étranger, découvrir de nouveaux outils, m’affirmer et me conforter dans l’idée que je ne m’étais définitivement pas trompé de voie !

Qu’est ce qui t’as séduit dans l’aventure Presta-Module ?

Lorsqu’on m’a parlé de Presta-Module, j’étais en zone totalement inconnue.
Je connaissais bien sûr PrestaShop, j’avais d’ailleurs déjà réalisé quelques modules dans le cadre de projets passés, mais de là à voir un jour son propre développement être commercialisé en masse… l’idée était séduisante !
J’avais l’opportunité de me diriger vers le secteur du e-commerce, de travailler en autonomie sur tout le cycle de vie d’un produit et de rejoindre une équipe jeune et dynamique !

En quoi tes missions d’aujourd’hui sont différentes de celles que tu effectuais auparavant ?

Au cours de mes expériences précédentes, j’étais la plupart du temps le seul à développer.
Même si c’est pesant parce qu’on ne peut compter sur personne (sauf en parlant à son petit canard – Oui, c’est une technique de développeur) , ça reste tout de même très formateur… Toutefois, ayant un profil autodidacte, cela me convenait assez à l’époque…
Malgré tout, j’avais besoin de me mêler à d’autres développeurs, connaître leurs outils, leurs habitudes de travail… et Presta-Module pouvait m’apporter tout ça !

Pour conclure sur cette question, je dirais que la grosse différence par rapport à mes anciennes expériences, c’est sans aucun doute l’esprit start-up… mais pas seulement.
Avoir la possibilité de créer quelque chose qui n’existe pas, être confronté à des clients du monde entier depuis son bureau marseillais, c’est assez intéressant non ?!

Presta-Module est connu comme un éditeur de qualité. Avec Advanced Search 4 Best Module Awards 2012 et Cache Manager, sa notoriété est grandissante. D’après toi, qu’est ce qui fait la force de votre équipe et qui vous permet d’être distingués ?

Le café Nespresso®…
Plus sérieusement, la force de notre équipe c’est d’être solidaire dans nos idées et nos convictions. En général, les débats tournent court car nous tombons très vite d’accord, c’est ça aussi l’esprit d’équipe.
Une bonne ambiance, ça se ressent forcément au niveau du travail, et par connexion, sur la qualité du produit final.

Quand nous faisons de la R&D (ce qui occupe aussi une grande partie de notre temps !), nous essayons vraiment de nous mettre en mode « e-commerçant.
Cela nous permet de taper juste, et de ne pas revenir avec 30 mises à jour majeures au cours des 2 mois qui suivent la sortie du module.
Nous allons le plus loin de possible dans la réflexion, et nous n’hésitons pas à rendre possible des réglages très poussées pour les clients avertis (on propose même différents mode de configuration sur certains de nos modules comme Advanced Background Changer) !

Notre objectif est donc assez clair, rendre service à tous les e-commerçants – à moindre frais –  en améliorant la solution PrestaShop avec les modules Presta-Module !

Portrait chinois:

  • Si tu étais une chanson ? Metallica – The Unforgiven II
  • Si tu étais un personnage de jeux vidéo ? Mégaman !
  • Si tu étais un bonbon ? Une fraise tagada
  • Si tu étais une boisson ? Quebec 🙂
  • Si tu étais une ville ? Annecy
  • Si tu étais un animal ? Un chat
  • Si tu étais une couleur ? Le bleu
  • Si tu étais un module de chez PM ? SEO Internal Linking bien sûr !