Milpau dans « nos clients ont la parole »

Nous avons décidé de mettre à l’honneur régulièrement nos meilleurs ambassadeurs : nos clients !
Aujourd’hui, nous avons souhaité inviter à témoigner Julien Moyal, responsable de la boutique Milpau site de vente de vêtements en cuir.

 

Bonjour Julien, peux tu nous présenter milpau.com?

Bonjour Stephan,

L’origine de Milpau.com, c’est Milpau : une boutique familiale créée en 1986 à Lyon, spécialisée dans la vente de vêtements en cuir, peau lainée et fourrure pour homme et femme. On a fait le choix de vendre quelques marques, mais uniquement de qualité. Elles sont françaises, et une
grande partie des produits sont fabriqués dans les ateliers parisiens.

En 2006, Milpau prend le virage d’internet : milpau.com est né, et moi je deviens Responsable du site Internet.

L’équipe Milpau et « .com » est composée des vendeurs « boutique » (qui sont chez nous depuis plus de 25 ans maintenant, donc les mieux placés pour conseiller les clients au téléphone et par mail !), du service « clients », « expéditions », et de la direction.

Pendant plusieurs années, on découvre la vente par Internet, et son potentiel. Les clients nous font confiance.

L’année 2011 est un déclic. On migre sur Prestashop, en repartant de zéro. Après plusieurs mois de travail (nouvelle charte graphique + conservation des acquis de l’ancienne plateforme), la première version sous Prestashop est lancée en Octobre.

 

Pourquoi avoir choisi la plateforme Prestashop ? D’ailleurs, sur quelle version tourne actuellement le site?

Actuellement on est en 1.4.8.2. Je sais, la dernière version de Prestashop est 1.5.4, on n’est pas les meilleurs élèves concernant les mises à jour…

Mais il y a d’autres plateformes e-commerce que Prestashop ? Pourquoi on ne me dit jamais rien…

En fait, j’ai choisi Prestashop pour réaliser la nouvelle monture de milpau.com pour 4 raisons:

  1. D’entrée, on avait décidé de garder l’agence web qui nous avait fait la première version du site en 2006 (Avanim Production), car on était content d’eux, et en plus c’est des amis. Bref, Jérémy (le directeur) avait réalisé un comparatif Prestashop / Magento, et la grosse différence de l’époque était le multi-boutiques géré uniquement par Magento, mais que nous n’avions pas besoin (note : Prestashop gère le multi-boutiques depuis la version 1.5). Egalité.
  2. J’ai testé les différents backoffice. D’abord dans les versions « démo » proposées sur les sites des éditeurs, puis en local pour les finalistes (Prestashop et Magento). J’ai pu décortiquer les deux bêtes, en comparant nos besoins avec ce que proposait les deux solutions. Cette étape a été très importante, car je devais me mettre dans tous les profils : L’agence qui va faire le site + Le service client qui va gérer les commandes et les clients + Le mien avec une vision plus globale. Prestashop a remporté le round pour sa simplicité et son efficacité.
  3. Ensuite, j’ai visité les forums officiels des solutions e-commerce. La solution Prestashop étant française, je m’y suis senti davantage chez moi. Même si je « speak English », j’ai préféré une solution française.
  4. Le lien entre le cahier des charges, la solution e-commerce et l’agence web.
    Et là, Prestashop Addons, le site officiel des modules Prestashop a creusé l’écart. Beaucoup d’éléments du cahier des charges étaient facilités par l’achat d’un module. Il ne restait que l’intégration, alors que la partie développement était en grande partie réalisée par les développeurs des modules.
    Et je pense qu’acheter un module qui va être suivi et mis à jour par le développeur du module est un vrai plus.
    Il y a une grosse différence entre :
    – la création d’une fonctionnalité par mon agence web qui va répondre à un besoin à un instant T, mais qui va en rester là, et qui sera en plus à vérifier à chaque mise à jour de Prestashop.
    – l’achat d’un module qui répond à ce besoin (et peut être même davantage), qui peut évoluer si le développeur est chaud (vous êtes chaud chez Presta Module, surement le soleil de Marseille…), et qui est testé sur différentes versions de Prestashop, dont toujours les dernières en priorité.Stephan, c’est d’ailleurs à ce moment là que j’ai croisé le chemin de ton compte Paypal en t’achetant quelques modules 😉

 

Quels sont les modules de notre catalogue que tu as installé sur ta boutique ? En quoi ces modules te facilitent la vie au quotidien?

Presque tous ! Pour en décrire quelques un, je vais les séparer en deux:

1/ D’abord les modules qui sont visibles par les clients :

  • Advanced Top Menu
    C’est une référence dans la gestion du menu. D’ailleurs il est dans le Top des Ventes sur Prestashop Addons. Alors même si on a tendance à l’oublier (car une fois configuré, on ne le modifie plus trop, sauf en cas de création de catégorie), le menu est un élément essentiel pour le client. Il doit trouver facilement ce qu’il veut, et le menu doit être efficace. C’est un des GPS du site. Et ce module remplit très bien son rôle. Tout est configurable, et très facilement : création des onglets du menu, création des colonnes, groupes d’éléments et éléments. Pour chacun on peut choisir le style (du texte, du fond, au survol, les contours), créer un lien (vers une page CMS, catégorie,…ou bien libre). Et pour les plus courageux ou qualifiés, on peut modifier le style avancé entièrement en CSS, intégré dans le panneau de configuration du module.
    Bref, un indispensable.
  • Advanced Search 4
    Autre GPS du site (et dans le top des ventes sur Prestashop Addons), le module de filtre intégré dans les pages catégories. On peut tout faire avec, ou presque.
    Notre catalogue a été divisé en grands groupes, qui sont devenues les catégories. Dans ces catégories, il y a des caractéristiques communes aux produits, mais qui ne valent pas le coup de faire une catégorie (soit trop peu de produit, soit complication inutile de l’arborescence…). Le filtre va nous aider : Le client veut un « blouson cuir femme », il va dans la catégorie, d’accord. Oui, mais il veut un produit avec un col en fourrure, de couleur noire, à moins de 400€. Il faut donc analyser la demande du client, et configurer le module en fonction. C’est un peu comme le module du menu, on le configure, et après on l’oublie, on n’y touche plus trop. Mais le client, il le voit à chaque fois qu’il est sur une page catégorie, et c’est son assistant.
    Module très important !
  • Ads and Slideshow
    La page d’accueil est souvent la porte d’entrée du site. On dit bienvenue au client avec un grand bandeau : Actuellement, c’est la nouvelle collection Printemps 2013. Mais on a besoin de lui présenter également d’autres informations pour lui dire par exemple : « On fait des promos en ce moment », ou bien « le cuir Giorgio que tu cherches est surement là ». Il faut un diaporama pour lui donner une nouvelle information toutes les 3-4 secondes lorsque le client est sur la page d’accueil, mais pas trop, maximum 5 bandeaux. Mais le module permet d’installer des diaporamas n’importe où sur le site, et il est lié à Google Analytics pour analyse. On va donc beaucoup plus souvent dans la gestion du module pour changer les bandeaux. Une fonctionnalité sympa : Pour chaque bandeau, on peut planifier une date de début et une date de fin (par exemple à utiliser pour les soldes)
  • Advanced Background Changer
    A utiliser lors d’opérations commerciales par exemple, on peut changer le fond du site, et les côtés. Configurable très facilement, on peut déterminer des zones de clics, définir quelle image de fond va sur quelle page. Il y a aussi un mode « Professionnel » pour configurer de façon plus fine le module. Et toujours la fonction pour planifier une date de début et de fin.

2/ Ensuite les modules de l’ombre, que le client ne voit pas mais qui sont très utiles :

  • Advanced Tracking Wizard
    On a un tag pour Google Analytics, un autre pour Adwords, un autre pour le retargetting…
    Ce module facilite vraiment la gestion des tags. Il suffit de copier le tag fourni par le service en question, de choisir sur quel page on met le tag (sur toutes les fiches produits, sur la page de confirmation de paiement…) puis de remplacer les champs « montant du panier », « ID du produit », et autres variables par les variables automatiques déjà intégrées dans le module. En 3 minutes on installe un tag très facilement. Absolument indispensable.

J’ai surement oublié beaucoup de fonctions aux modules, mais ils sont tous très efficaces.
Merci Presta Module, ces modules me simplifient vraiment la vie au quotidien, mais surtout sont très utiles à mes clients et c’est ça le plus important.

 

Que se passe t-il dans l’actu du côté de milpau.com?

C’est chargé ! Début Avril, on a mis en ligne la nouvelle collection Printemps / Eté 2013. On est actuellement en train de choisir la collection de l’Hiver prochain, tout en faisant un bilan de la saison d’Hiver passée. Et c’est surement le dernier point le plus difficile : trouver des pistes d’amélioration pour être toujours plus efficace.

 

Un mot pour conclure?

On aime soigner nos clients, et on leur prépare une surprise, mais je n’en dis pas plus, c’est Top Secret. Nos concurrents vont aimer, j’en suis sûr 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *